Votre librairie spécialisée sur l'Antiquité, à Arles et en ligne

Antiquité critique et modernité. Essai sur le rôle de la pensée critique en Occident, Jean-Marc Narbonne

Les Belles Lettres, Hors collection
SKU : 9782251445731

Prix:

23.00 €

De natura rerum: 3

Quantité
Commentaires

Description

Les Belles Lettres, 2016


Un nouveau mode de rapport au monde est né en Grèce ancienne : l'attitude critique, laquelle a marqué durablement l'histoire occidentale pour ensuite s'imposer mondialement. Dès ce moment inaugural, beaucoup s’est joué, car l’indépendance de la pensée, le rapport questionnant au monde, la tradition de la discussion critique et du franc-parler — c’est-à-dire la tradition du rapport critique à la tradition — allaient pénétrer à l’intérieur des doctrines juive, chrétienne et musulmane pour en infléchir le cours, puis gagner à l’époque moderne leur espace propre dans la Cité. Inventeurs de la démocratie et de la philosophie, les Grecs ont donné naissance à cet éthos-critique dont le pli culturel n’allait plus nous quitter.
Le présent essai propose donc une lecture du Monde moderne fondée sur une réinterprétation de l’input antique grec, une analyse qui tient compte de la nouvelle humanité, critique et réfléchie, découverte en Grèce, et qui prend ses distances vis-à-vis des approches proposées par des auteurs comme Hans Blumenberg (la Modernité relève d’une autoaffirmation absolument originale), Marcel Gauchet (le désenchantement du monde est un phénomène essentiellement tardif ; la démocratie d’aujourd’hui tout autre chose que la démocratie antique), et Rémi Brague (l’Occident tient davantage de la Rome hellénisée et christianisée que d’Athènes).
Notre civilisation a sans doute rompu avec certains aspects de sa tradition, mais elle n’a pas rompu avec son passé, celui plus ancien qu’elle redécouvre maintenant de manière plus libre. Le but de l’ouvrage n’est d’ailleurs pas de sacraliser l’hellénisme, mais de montrer que le potentiel critique, inscrit dans la dynamique même de cette culture, peut nous aider à mieux comprendre – et à mieux défendre – la société ouverte d’aujourd’hui.


Jean-Marc Narbonne, Membre de la Société royale du Canada, est professeur de philosophie antique à l’Université Laval (Québec), titulaire de la Chaire de recherche du Canada en Antiquité Critique et Modernité Émergente (ACMÉ, 2015-2022), directeur du projet Partenariat international de recherche Raison et Révélation : l’Héritage Critique de l’Antiquité (CRSH 2014-2021), et directeur du projet d’édition des Œuvres complètes de Plotin aux éditions Les Belles Lettres. Il est l’auteur de nombreux ouvrages, dont plus récemment Sagesse cumulative et idéal démocratique chez Aristote (Vrin/Pul, 2021), Démocratie dans l’Antigone de Sophocle. Une relecture philosophique (Vrin/Pul, 2021), et Antiquité Critique et Modernité. Essai sur le rôle de la pensée critique en Occident (Les Belles Lettres, 2016).


Table des matières


Avant-propos


I. De quelques questionnements critiques préliminaires : les soi-disant clivages entre la tradition antique grecque et les temps modernes (trois exemples)


1) Le « regard d'en haut »


2) L'idée de la créativité


3) L'impossible athéisme


II. L’esprit critique grec et son prolongement dans la tradition occidentale moderne


1) Le cas privilégié du Ve siècle


2) Des Lumières grecques du Ve siècle aux Lumières grecques élargies


III. Le rapport critique au monde : un héritage permanent ?


1) Hans Blumenberg et la modernité


2) Marcel Gauchet et la modernité


3) Rémi Brague et la modernité


IV. Du scepticisme ancien à la tolérance moderne : l'héritage paradigmatique de Lucien


1) Du scepticisme au relativisme et à l’éclectisme : un Lucien divers


2) Lucien : la redécouverte


V. Le développement historique vu autrement


VI. Conclusion


Bibliographie
Index des notions
Index nominum
Auteurs anciens
Auteurs modernes

Produits associés