Votre librairie spécialisée sur l'Antiquité, à Arles et en ligne

Les rivages maritimes, Aviénus

Les Belles Lettres, CUF - série latine
SKU : 9782251014937

Prix:

55.00 €

De natura rerum: 4

Quantité
Commentaires

Description

Les Belles Lettres, "CUF série latin", décembre 2021
Texte établi par Jean-Baptiste Guillaumin
Traduit et commenté par Jean-Baptiste Guillaumin & Gwladys Bernard


Poème géographique composé dans le troisième quart du IVe siècle ap. J.-C., l’Ora maritima se présente, pour sa partie conservée, comme une description des régions côtières depuis les Colonnes d’Hercule (détroit de Gibraltar) jusqu’à Marseille, avec un excursus initial vers l’Extrême Occident et un second le long du cours du Rhône. Amateur de connaissances livresques anciennes et de sources rares, Aviénus présente un monde archaïque oublié, agrémenté de toponymes et d’ethnonymes en grande partie inconnus par ailleurs, ce qui a suscité l’intérêt des historiens et des archéologues. En outre, en bon connaisseur de la poésie grecque et latine, il recourt au trimètre iambique, réminiscence d’une tradition didactique hellénistique, et agrémente son poème d’échos intertextuels conformément à l’esthétique de son temps.


En situant Aviénus dans son contexte intellectuel, ce volume entend rendre à l’auteur une originalité trop souvent estompée par le seul débat sur le statut de ses sources. La nouvelle édition critique de ce poème latin sans témoin manuscrit conservé prend pour point de départ le texte de l’édition princeps (parue à Venise en 1488), tout en examinant les nombreuses corrections et hypothèses interprétatives formulées par les érudits pendant cinq siècles. Le commentaire cherche à adopter des approches complémentaires (philologique, littéraire, historique, géographique, archéologique…) permettant de rendre compte de la richesse d’un texte qui pourra intéresser des spécialistes de différents champs disciplinaires.


Rufius Festus Avienius (IVe siècle ap. J.-C.) est un poète didactique deux fois proconsul dont la biographie reste fort mal connue. Ses trois poèmes conservés comprennent, outre l'Ora maritima, une traduction latine amplifiée, en hexamètres dactyliques, des Phénomènes d'Aratos (éditée dans la CUF par Jean Soubiran en 1981) et une autre de la Périégèse de Denys.


Ancien élève de l'École normale supérieure, Jean-Baptiste Guillaumin est maître de conférences en langue et littérature latines à Sorbonne Université. Ses travaux portent sur l'encyclopédisme latin et la transmission des savoirs dans l'Antiquité tardive. Il a publié dans la CUF, en 2011, le livre IX des Noces de Philologie et de Mercure de Martianus Capella, et en 2021 l'édition des Rivages maritimes du poète Aviénus.


Ancienne élève de l’École normale supérieure, Gwladys Bernard est maîtresse de conférences en histoire ancienne à l’Université de Paris 8, actuellement directrice des études anciennes et médiévales à la Casa de Velázquez. Ses travaux portent sur l’histoire politique et militaire de l’Occident romain. Elle a publié en 2018 Nec Plus Vltra. L’Extrême Occident méditerranéen dans l’espace politique romain (218 av. J.-C.-305 apr. J.-C.) dans la Bibliothèque de la Casa de Velázquez.


Table des matières


INTRODUCTION


Aviénus et son œuvre : un bref état de la question
Mentions d’Aviénus chez des auteurs postérieurs
Documentation épigraphique
Dédicataires des poèmes et mentions à la première personne
Homonymes et autres identifications proposées
L’œuvre d’Aviénus dans son contexte
La place de l’Ora maritima parmi les poèmes d’Aviénus
Bilan des hypothèses biographiques et fourchette pour la datation de l’Ora maritima


L’Ora maritima, poème tardo-antique archaïsant
Un goût d’antiquaire
Autorités anciennes
Évocations récurrentes des temps anciens
Toponymes et ethnonymes archaïques et rares
Considérations ethnographiques
Traits de langue archaïque
Quel genre littéraire ?
Intertexte
Jeux étymologiques
Métrique
Langue
Structure du poème
L’adresse à Probus (v. 1-79) 
Le littoral atlantique (v. 80-415)
Aperçu du littoral à petite échelle, des Colonnes d’Hercule à Œstrymnis (v. 80-145)
Retour d’Œstrymnis aux Colonnes d’Hercule (v. 146-415)
Le littoral méditerranéen (v. 416-631)
Le Rhône (v. 632-698)
Le littoral méditerranéen, suite et interruption (v. 699-713)


L’Ora maritima dans la tradition des textes géographiques antiques
L’Ora maritima et la périplographie
La démarche scientifique de l’Ora maritima
Autorités, sources et parallèles
Conception du monde


Histoire du texte et principes d’édition 
Dans l’Antiquité et au Moyen Âge
L’édition princeps, plus ancien témoin conservé
Éditions anciennes et conjectures
L’« apographe d’Ortelius »
L’édition de Pierre Pithou (Paris, 1590)
Les conjectures d’érudits et les éditions du XVIIe au début du XXe s.
Les débats historiographiques du XXe siècle : la théorie du périple originel
Les principes d’édition


CONSPECTUS SIGLORUM


Editores qui in apparatu citantur
Emendatores


RUFIUS FESTUS AVIÉNUS, LES RIVAGES MARITIMES
TEXTE LATIN ET TRADUCTION 


NOTES COMPLÉMENTAIRES


LISTE DES TOPONYMES ET ETHNONYMES FIGURANT DANS L'ORA MARITIMA

Produits associés